Le Reiki

Qu’est-ce que le REIKI ?

 

Le Reiki (prononcé « RÉ-QUI ») fait partie de la famille des thérapies de guérison par l’énergie. 

Le mot Reiki est d’origine japonaise et provient du mot « Raku-Kei », la science et l’art de développer le soi spirituel.

Le Reiki est donc l’énergie universelle de l’âme ou l’énergie vitale universelle.

Le mot Reiki est utilisé en Occident pour représenter une technique de guérison énergétique spécifique, également connue sous le nom « Méthode de guérison Reiki Usui » ou « Ryôhô Reiki Usui ».

Le mot Reiki en japonais peut cependant être utilisé pour décrire toute technique de guérison énergétique spirituelle.

Malgré sa popularité actuelle, le Reiki était autrefois réservé à une minorité de gens.

Les premiers pratiquants ont d’ailleurs essayé de protéger cet enseignement.

L’histoire du Reiki est donc difficile à raconter, la documentation n’étant pas facile à trouver.

Beaucoup d’histoires sur le Reiki ne sont pas nécessairement fondées sur les faits historiques.

Ainsi, il existe beaucoup de variantes. Certains affirment que la pratique du Reiki fut développée par Mikao Usui (également connu sous l’honorable titre de Sensei Usui - Sensei signifiant Maître ou Professeur), alors que d’autres affirment que le Reiki existait bien avant lui.

Une chose est certaine, la méthode développée par Mikao Usui est la plus répandue aujourd’hui.

L’histoire du Reiki

Mikao Usui est né le 15 août 1865 dans un petit village japonais bouddhiste et a fait des études dans un monastère Tendai.

Le moment le plus important dans la vie de Mikao Usui est certainement son ascension du mont Kurama Yama où il jeûna et fit pénitence les écrits indiquent qu’il médita pendant 21 jours dans l’espoir d’accéder à un éveil spirituel. C’est durant le 21ème jour qu’il ressentit le Reiki au-dessus de lui, et qu’il reçut la guérison par l’énergie Reiki.

À son retour, Mikao Usui pratiqua le Reiki sur lui-même et sur sa famille, et il obtint de bons résultats. C’est au mois d’avril 1922 qu’il s’installa à Aoyama Harajuku, Tokyo. Il y ouvrit les portes de son institut (Gakkai) afin d’y dispenser des traitements Reiki et d’enseigner la méthode de guérison Reiki Usui.

Mikao Usui ne fut jamais médecin. Il décéda en 1926 laissant derrière lui plus de 2000 personnes qu’il avait formées.

Le Praticien REIKI

 

Le praticien est simple fil conducteur pour l’énergie, il ne pratique aucune manipulation physique, et laisse simplement l’énergie se diffuser tel un torrent qui purifie et harmomise le receveur à tous les niveaux.

La séance de REIKI

 

Une séance de Reiki est vécue différemment d’une personne à l’autre.

Le Reiki est une approche de médecine non traditionnelle où le praticien ne prétend pas être un guérisseur, il canalise juste l’énergie, favorisant ainsi la guérison de la personne qui la reçoit. En d’autres termes, c’est l’énergie qui guérit.

Le praticien commence par identifier une intention, puis applique différentes positions des mains sur le patient - ou au-dessus de lui - afin de transférer cette énergie.

On compare souvent l’énergie Reiki à une énergie intelligente, car elle circule partout dans le corps du patient, là où elle s’avère nécessaire, peu importe l’endroit où le praticien pose ses mains. Par exemple, si le praticien positionne ses mains aux pieds du patient et que le patient a besoin d’un traitement au niveau du chakra du cœur, l’énergie Reiki va se diriger d’elle-même vers le chakra du cœur et encourager la guérison.

Cette énergie est toujours positive (il n’est pas possible de faire du tort en utilisant la méthode de guérison Reiki Usui).

Le Reiki est habituellement dispensé dans les locaux professionnels du praticien, sur une table de massage où le patient s’allonge sur le dos. Cependant, il est possible de recevoir un traitement Reiki dans un environnement plus familier, sur une chaise longue par exemple.

L’important est que le praticien et le patient soient confortablement installés, dans un environnement paisible et sécurisant.

Les patients Reiki ne doivent pas nécessairement enlever leurs vêtements et leurs chaussures, mais, peuvent retirer leurs chaussures s’ils le souhaitent.

Les praticiens utilisent de la musique pour créer une ambiance relaxante.

Le traitement dure généralement entre 45 et 90 minutes. À la fin du traitement, le praticien et le patient sont habituellement très détendus et ressentent une paix intérieure.

Les bienfaits du REIKI

 

L’objectif d’un traitement Reiki est d’encourager la guérison, qu’elle soit sur le plan physique, psychologique ou spirituel. L’un des principes de base de la pratique du Reiki est de comprendre que la guérison signifie devenir un tout : guérir dans son ensemble, devenir un être complet.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les bienfaits d’un traitement Reiki varient grandement d’une personne à une autre. Cependant, le Reiki ne peut pas faire de tort, c’est une énergie intelligente qui n’a aucune intention maligne.

La plupart des patients Reiki vous diront que le traitement leur a apporté un état de relaxation qui dure parfois pendant plusieurs jours. D’autres diront que leurs anxiétés, peurs et soucis se sont évaporés après une séance. Le Reiki semble également soulager les malades souffrant de douleurs chroniques.

Bien que le Reiki ne remplace pas la médecine traditionnelle, les traitements Reiki sont de plus en plus présents dans les hôpitaux, souvent utilisés pour accélérer le rétablissement des patients, ou pour favoriser un état calme et paisible. Un article, dans le « USA Today », indiquait qu’en 2007, 15 % des hôpitaux aux États-Unis offraient des services de Reiki à leurs patients.

Selon un sondage effectué à l’hôpital Wentworth-Douglass, 23 % de leurs patients ne savaient pas ce qu’était le Reiki, mais étaient intéressés par cette technique de soin. Seulement 3 % des patients avaient reçu (et apprécié) un traitement Reiki dans le passé.

 

 

La pratique du Reiki dans les hôpitaux aide différemment les patients. En 2003, à l’hôpital Wentworth-Douglass (dans l’état du New Hampshire aux États-Unis), 46 % des demandes de traitements Reiki étaient en lien avec la nervosité, le stress ou l’anxiété du patient, alors que 25 % étaient en lien avec leur mal-être.

Une étude effectuée dans un centre pour malades atteints du cancer, démontre les bienfaits du Reiki sur cette pathologie. Un sondage effectué sur une période de six mois auprès de 45 participants a révélé que le traitement Reiki fut une expérience positive pour 94 % d’entre eux.

Parmi les bienfaits constatés, 89 % des sondés ont indiqué une amélioration de leur état de relaxation, 81 % ont vu une amélioration de leur humeur, alors que 43 % ont constaté un meilleur sommeil. Pour 45 % d’entre eux, leur niveau de douleur a diminué.

À la suite d’une étude menée auprès de patients qui apprenaient eux-mêmes la pratique du Reiki, les patients ont démontré une réduction significative de leur anxiété ou des douleurs dont ils souffraient, suite à un traitement de 20 minutes effectué sur eux-mêmes ou reçu d’un autre patient. Ce qui est encore plus notable, c’est qu’il n’y avait pas de différence significative entre les bienfaits du traitement effectué sur soi-même, ou reçu par quelqu’un d’autre.

Il faut comprendre que le Reiki favorise un rétablissement de l’équilibre énergétique du patient, mais comme tout traitement, si la cause du déséquilibre n’est pas enrayée de l’environnement du patient, l’énergie sera à nouveau déséquilibrée. C’est pourquoi les patients reviennent pour d’autres traitements Reiki.

Le Reiki étant une pratique qui cherche à purifier le corps, il arrive souvent que certains de vos patients ressentent des effets secondaires, moins plaisants, dus à un rééquilibrage qui se produit lors du traitement. Certains patients vous diront par exemple ressentir pendant le traitement une vibration, du froid, ou une chaleur intense.

Puisque l’énergie cherche à débloquer les nœuds énergétiques nichés dans le corps du patient, il arrive parfois que le corps réagisse par une contraction intense suivie d’une relaxation musculaire.

Un peu comme lorsqu’un massage tente de dénouer un muscle tendu.

Il est très important de boire un verre d’eau immédiatement après le traitement, le patient se sentant souvent déshydraté à la fin de la séance. L’eau permet à la fois de s’hydrater, de poursuivre la purification du corps, mais aussi de s’ancrer.

Il arrive parfois que le patient ressente un léger mal de tête, souvent causé par l’intensité de l’énergie durant le traitement.

Quoi qu’il arrive, les désagréments vécus à la suite d’un traitement Reiki s’estompent en moins de 24 heures.