Posts du forum

contactelemiah
19 sept. 2022
In Huiles Essentielles
· Qu’est-ce qu’une action antalgique ? Les traitements aux propriétés antalgiques ont pour but de réduire la douleur. On retrouve ainsi de nombreuses huiles essentielles anti-inflammatoires, permettant de soulager les douleurs passagères. · Qu’est-ce qu’une action analgésique ? Les H.E. analgésiques vont agir contre les douleurs les plus aiguës, également appelées douleurs neuropathiques. On favorisera alors des H.E. hautement concentrées en esters terpéniques pour soulager la névralgie, mais également les douleurs neuro-musculaires. · Qu’est-ce qu’une action anesthésiante ? Les anesthésiants ont une action puissante contre la douleur, puisqu’ils vont bloquer la transmission nerveuse et donc inhiber la sensitivité. Certaines huiles essentielles peuvent ainsi ‘mimer’ l’action anesthésiante en réduisant la douleur par une sensation de chaud ou de froid. Il est intéressant d’associer en synergie les huiles essentielles antalgiques, analgésiques et anesthésiantes, pour une action plus puissante contre la douleur. SOULAGER DOULEURS ET INFLAMMATIONS AVEC LES HUILES ESSENTIELLES Plusieurs huiles essentielles anti-douleur peuvent vous aider à venir à bout de certains maux, tels que les douleurs dentaires, céphalées ou inflammations chroniques. En effet, certaines H.E. sont concentrées en acide salicylique, une molécule que l’on retrouve notamment dans l’aspirine. À l’origine, l’acide salicylique est obtenu à partir du saule blanc. Il est utilisé en phytothérapie et en aromathérapie pour lutter contre les douleurs inflammatoires. Source : Sylvie Fleury - Horizon Essentielles - Santé-vie-nature
0
0
0
contactelemiah
20 mai 2022
In CBD
CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ Introduction : le chanvre, une plante « miracle » détestée par erreur Le chanvre, de son nom botanique Cannabis sativa, est une plante millénaire. Il appartient à la même famille que le houblon, la famille des Cannabinacées. Il s’agit d’une plante herbacée issue de graines dont le cycle d’évolution est semblable à celui du maïs. La plante de chanvre peut atteindre plusieurs mètres de haut. On la reconnaît facilement à la forme caractéristique de ses feuilles composées de 5 à 9 folioles, de fines feuilles qui ensemble composent la feuille entière. Les pieds femelles sont les seuls à sécréter une résine très riche et odorante 1 . La graine du chanvre est appelée le chènevis, très appréciée par les pêcheurs qui s’en servent couramment comme appâts 2 . Au fil des siècles, la plante de chanvre a été domestiquée et différents croisements ont été réalisés. L’objectif de ces croisements était alors d’obtenir des variétés de chanvre différentes, avec des caractéristiques plus ou moins développées. Aujourd’hui, on peut ranger les cultivars en deux gros groupes : ● les chanvres industriels : on utilise différentes parties de la plante (graines, fibres, cellulose etc.) aussi bien dans le bâtiment, l’industrie, le textile et bien d’autres domaines encore. La culture de ces chanvres industriels est autorisée en France, sous certaines conditions (voir l’encadré) ; ● les chanvres psychotropes ou cannabis : interdites en France, ces variétés de chanvre font l’objet d’un usage récréatif sanctionnés par la loi dans certains pays, autorisés dans d’autres. Précisons d’emblée une chose importante : chanvre et cannabis, c’est plus ou moins la même chose ! Du moins, ces deux termes servent à désigner la 2 https://www.jardinsdefrance.org/le-chanvre-de-la-fibre-au-chenevis/ 1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis_sativa _________________________________________________________________________ 2 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ même plante. Seules les variétés vont changer, et ainsi l’utilisation qui en est faite. Pour résumer, « cannabis » désignera le chanvre utilisé à but psychotrope, un chanvre plus riche en résine et en 5 différents composés chimiques qui assurent l’effet « planant » recherché par certaines personnes. Un chanvre industriel, bien différent dans sa composition chimique, ne pourra assurer des effets similaires. En France, au XIXème siècle le chanvre est connu pour ses nombreuses utilisations industrielles, mais l’émergence de son aspect psychotrope dérange 3 . Pour enfoncer le clou, le Cannabis sativa sera tout bonnement retiré de la pharmacopée française en 1953. Les raisons évoquées sont simples : une absence d’intérêts thérapeutiques manifestes (en l’état de la science de l’époque, faut-il le préciser…) et des craintes naissantes sur son usage psychotrope. Il suffira d’un simple effet boule de neige pour que le chanvre disparaisse presque entièrement du globe. Pourtant, les dernières découvertes scientifiques en matière de santé pourraient bien faire changer le cours de l’Histoire… De plante « miracle » à ennemi numéro un Au cours des derniers siècles, l’attention va se focaliser non plus sur le chanvre mais sur le cannabis, c’est-à-dire le chanvre psychotrope. On ne parlera plus que de ça, de ses effets stupéfiants et addictifs, on défendra bec et ongles l’interdiction du chanvre, sous toutes ses formes. Le coupable est tout trouvé : le THC ou tétrahydrocannabinol. Ce composé chimique est un cannabinoïde, une substance issue du cannabis. Il en existe près d’une centaine identifiée à ce jour 4 . La recherche a montré que c’était bel et bien le THC qui assurait l’effet « planant » et psychotrope du cannabis. Généralement, on ne trouve pas plus de 2 à 3 % de THC dans le chanvre. Depuis les années 70, avec le développement du croisement des souches de 4 https://ufcmed.org/medical/principes-actifs-therapeutiques-cannabis/ 3 http://www.vegetal-e.com/fr/historique-de-la-construction-chanvre_291.html _________________________________________________________________________ 3 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ chanvre, les producteurs vont réussir à obtenir des taux de THC de près de 25 %, voire plus encore ! Il est vrai que de tels taux de THC peuvent avoir de graves conséquences, notamment pour les cerveaux en pleine maturation des individus jusqu’à 25 ans 5 . Bouffées délirantes, cas de schizophrénie… Bien que, lorsque cela arrive, la consommation de cannabis et de THC ne fait que déclencher quelque chose de latent dans l’organisme de la personne concernée, ces effets sont plus qu’inquiétants 6 . Tout cela a largement contribué à donner au cannabis une image très négative. Pourtant, et parce que la recherche n’a pas cessé de se pencher sur cette plante, un autre cannabinoïde est petit à petit arrivé au centre de l’attention : le CBD ou cannabidiol. CBD et THC : les frères ennemis Bien qu’issus de la même plante, le CBD et le THC ont des actions complètement différentes. Et les mauvais côtés du THC qui ont fait du cannabis la plante à abattre ne sont pas retrouvés avec le CBD. Explications. Le THC (tétrahydrocannabinol) est un cannabinoïde isolé et découvert en 1964. C’est le plus psychoactif de tous les cannabinoïdes. Le THC est le cannabinoïde qui va le plus agir sur le cerveau et les neurotransmetteurs, celui qui va modifier le comportement après la prise. Il assure l’effet « planant » mais aussi une modification des sens, une certaine euphorie, un apaisement momentané etc. Tous ces effets dépendent à la fois de la concentration en THC dans le cannabis et de l’individu : tout le monde ne ressentira pas les mêmes choses 7 . Le CBD (cannabidiol) est également un cannabinoïde, isolé pour la première fois en 1940, avant le THC. Depuis, les recherches sur le CBD sont en pleine effervescence. Et tout ce que l’on reproche au THC n’a plus lieu d’être avec le CBD ! Les professeurs de médecine Jean Costentin, Jean-Pierre Goullé et 7 http://www.drogues-dependance.fr/cannabis-effets_et_dangers.html 6 https://www.ma-schizophrenie.com/cannabis-schizophrenie-genetique/ 5 https://www.canada.ca/content/dam/hc-sc/documents/services/campaigns/27-16-1808-Factsheet-Hea lth-Effects-fra-web.pdf _________________________________________________________________________ 4 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ Jean-Paul Tillement le rappellent dans leur livre Cannabis : ce qu’il faut savoir et faire savoir : « Il faut se garder d’effectuer des confusions entre THC et CBD, pour cacher les méfaits du premier derrière certains effets potentiellement positifs du second ; comme si l’on vantait la poudre d’opium par les effets antispasmolytiques musculotropes de la papavérine pour faire oublier les effets toxicomanogènes de la morphine… » 8 Vous l’aurez compris, CBD et THC sont de vrais frères ennemis. Mais là où l’image négative de l’un peut en partie justifier de son rejet, il est vraiment regrettable que l’image du CBD soit ternie du même coup. L’utilisation commune du CBD et du THC peut-elle être intéressante ? La réponse est non. En 2014, une étude a été réalisée aux Pays-Bas sur 102 patients 9 . À partir de trois différentes souches de cannabis pharmaceutique, les chercheurs ont voulu évaluer la qualité de l’interaction entre THC et CBD dans le traitement de différentes maladies (douleurs chroniques, sclérose en plaques, etc.). En conclusion, il apparaît que les effets pharmacologiques du THC et du CBD varient grandement lorsqu’ils sont donnés au patient dans le même temps. De fait, il semble être plus intéressant de profiter des nombreux bienfaits du CBD seul. Le CBD ne serait pas dangereux pour votre santé C’est la crainte de beaucoup de personnes, une crainte largement relayée par les adversaires du cannabis qui n’hésitent pas une seule seconde à reprendre des éléments faux et non vérifiés. D’après une étude menée en 2011 10 , le CBD ne présente aucun danger et ce jusqu’à une dose de 6 000 mg par jour. Dans de rares cas, surtout chez des personnes à la sensibilité aiguë, on relèvera des effets secondaires bénins comme des nausées, des maux de tête passagers ou de l’irritabilité 11 . Cette dose de 6 000 mg par jour, extrêmement élevée, ne pourra jamais être atteinte dans le cadre d’une consommation et d’une utilisation classiques. Les chercheurs ont montré qu’aucun effet d’addiction n’avait été observé, chez l’humain comme chez l’animal. 11 D’après cet article de Peter Grinspoon pour Harvard Health Publishing (24 août 2018) : https://www.health.harvard.edu/blog/cannabidiol-cbd-what-we-know-and-what-we-dont-2018082414476 10 Bergamaschi M.M., Queiroz R.H., Zuardi A.W., Crippa J.A., « Safety and side effects of cannabidiol, a Cannabis sativa constituent. », Curr Drug Saf., septembre 2011 9 Brunt T.M.,, van Genugten M., Höner-Snoeken K., van de Velde M.J., Niesink R.J., « Therapeutic satisfaction and subjective effects of different strains of pharmaceutical-grade cannabis. », J Clin Psychopharmacol 2014;34(3):344-9 8 Cannabis : ce qu’il faut savoir et faire savoir, P. Mura _________________________________________________________________________ 5 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ Plus globalement, il apparaît que le CBD n’a aucune action négative sur différents paramètres physiologiques (fréquence cardiaque, tension artérielle, température du corps etc.), il n’altère pas les fonctions psychomotrices et psychologiques, n’influe pas l’apport alimentaire, etc. 12 Le CBD et le THC n’agissent pas de la même manière dans le corps La principale différence entre ces deux substances est simple : le THC agit essentiellement sur le système nerveux et le CBD sur le système immunitaire 13 . Ces deux cannabinoïdes activent, dans la majeure partie des cas, des récepteurs différents qui ne vont pas produire les mêmes effets sur le corps. Pour résumer : CBD et THC ont des propriétés pharmacologiques proches, mais le CBD a des effets positifs sans causer le moindre effet euphorique, « planant » et addictif. Là encore, une précision est de mise : ces effets potentiels ne seront pas les mêmes pour tout le monde. Chaque patient est différent et la sensibilité individuelle peut entraîner des réactions différentes. Les bienfaits du CBD Anxiété, stress et troubles post-traumatiques Un discours à faire devant une assemblée de personnes qui vous angoisse à l’avance, des situations délicates dans lesquelles vous perdez tous vos moyens, un examen qui approche et vous ne vous sentez pas prêt du tout… 13 https://planet-vie.ens.fr/thematiques/sante/le-cannabis-quelques-points-scientifiques#:~:text=Le%20T HC%20agit%20sur%20l,pr%C3%A9sents%20sur%20les%20cellules%20immunitaires. 12 Bergamaschi M.M., Queiroz R.H., Zuardi A.W., Crippa J.A., « Safety and side effects of cannabidiol, a Cannabis sativa constituent. », Curr Drug Saf., septembre 2011 _________________________________________________________________________ 6 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ L’anxiété et le stress peuvent toucher tout le monde au quotidien. Chacun essaie de trouver une solution pour réduire cela mais, force est de constater que les effets positifs sont rares et que stress et anxiété continuent de dévorer bon nombre d’entre nous. En 2017, des chercheurs de l’Université de Sao Paulo au Brésil 14 ont réussi à réduire l’anxiété chez des individus en bonne santé d’une manière toute simple : en leur recommandant de prendre du CBD. La dose de 300 mg de CBD, soit la dose moyenne prescrite pendant l’étude, a permis d’obtenir des résultats positifs sur la réduction de l’anxiété et du stress avant une prise de parole en public (condition de mise en situation réalisée au cours de l’étude). Arrêter de fumer Le fait de respirer du CBD sous forme de vapeur pourrait aider à arrêter de fumer, simplement et naturellement ! Cette solution est une voie idéale pour, a minima, réduire sa consommation de cigarettes voire arrêter complètement. Ces résultats positifs de l’inhalation de CBD sur l’arrêt de la cigarette ont été mis en avant dans une étude de 2013 15 . Des chercheurs de l’University College of London ont suivi 24 personnes voulant arrêter de fumer. Pendant 7 jours, 12 participants ont pratiqué l’inhalation de CBD, 12 autres l’inhalation d’un placebo. Le résultat, à la fin de l’étude, était saisissant : les fumeurs traités avec du CBD avaient réduit leur nombre de cigarettes fumées d’environ 40 % ! Dépression C’est l’un des effets du CBD sur lesquels la recherche s’active le plus. Et si les travaux aboutissent, ce pourrait être un changement dans la vie de très nombreuses personnes : le CBD pourrait aider à lutter contre la dépression ! Plusieurs études se sont penchées sur cette possibilité. En 2016, des chercheurs espagnols de l’Université de Cantabrie 16 ont découvert à travers plusieurs études menées sur des rats que le CBD permettrait d’amplifier les 16 Linge R., Jiménez-Sánchez L., Campa L., Pilar-Cuéllar F., « Cannabidiol induces rapid-acting antidepressant-like effects and enhances cortical 5-HT/glutamate neurotransmission: role of 5-HT1A receptors. », Neuropharmacology, avril 2016 15 Morgan C.J., Das R.K., Joye A., Curran H.V., Kamboj S.K., « Cannabidiol reduces cigarette consumption in tobacco smokers: preliminary findings. », Addict Behav., septebre 2013 14 Antonio W. Zuardi, Natália P. Rodrigues, Angélica L. Silva, Sandra A. Bernardo, et al., « Inverted U-Shaped Dose-Response Curve of the Anxiolytic Effect of Cannabidiol during Public Speaking in Real Life. », Front Pharmacol., 11 mai 2017 _________________________________________________________________________ 7 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ voies de signalisation au niveau du cortex cérébral. Une action directement impliquée sur la réduction de la dépression. La même année, une autre étude menée en Israël 17 cette fois était arrivée à des conclusions proches. Toujours menés sur des rats, ces travaux ont mis en évidence les propriétés antidépressives du CBD avec une nette amélioration observée sur des animaux mis en situation, justement, de dépression. Épilepsie Des crises d’épilepsie qui s’enchaînent, des médicaments qui sont impuissants devant la maladie, un quotidien qui devient invivable… L’épilepsie est un vrai calvaire au quotidien, et cette maladie touche tout le monde, des plus jeunes aux plus anciens. Là encore, le CBD pourrait aider ! En prenant du CBD pur sous forme d’huile ou de cristaux et dans des doses comprises entre 1 000 et 5 000 mg, il serait possible de faire reculer l’épilepsie. C’est le constat d’une étude de 2017 18 menée sur 43 enfants et adolescents âgés de 9 mois à 18 ans. Tous les sujets de l’étude faisaient l’objet d’un traitement à base de CBD. Pour comprendre l’impact du traitement sur la maladie et les quantités nécessaires pour être efficace, les chercheurs ont interrogé les familles des enfants et des adolescents. Chez 51 % d’entre eux, la consommation de CBD a entraîné une diminution notable des crises voire un arrêt des crises dans 16 % des cas. Tout cela, sans constater le moindre effet secondaire. De plus, le recours aux médicaments antiépileptiques avait reculé dans près de 21 % des cas. Hypertension artérielle Une dose unique de 600 mg de CBD permettrait de réduire de façon significative la tension artérielle. C’est le résultat d’une étude menée en 2017 19 sur 9 hommes en bonne santé mais présentant une tension artérielle trop haute. Aucun effet secondaire spécifique n’a été observé et relevé au cours de l’étude. Malgré la petite taille de l’échantillon, cette étude a mis le doigt sur l’une des (nombreuses) propriétés du CBD encore à découvrir. D’ores et déjà, il est 19 Khalid A. Jadoon, Garry D. Tan, Saoirse E. O’Sullivan, « A single dose of cannabidiol reduces blood pressure in healthy volunteers in a randomized crossover study. », JCI Insight, 15 juin 2015 18 Carlos G. Aguirre-Velázquez, « Report from a Survey of Parents Regarding the Use of Cannabidiol (Medicinal cannabis) in Mexican Children with Refractory Epilepsy. », Neurol. Res. Int., mars 2017 17 Shoval G., Shbiro L., Hershkovitz L., Hazut N., Zalsman G., Mechoulam R., Weller A., « Prohedonic Effect of Cannabidiol in a Rat Model of Depression. », Neuropsychobiology, 2016 _________________________________________________________________________ 8 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ possible de penser que l’administration directe d’une telle quantité de CBD pourrait influencer et améliorer la tension artérielle. Maladie de Parkinson La maladie de Parkinson, au même titre que la maladie d’Alzheimer, est une maladie des neurones (ou neuropathie) qui provoque une disparition progressive et irrémédiable des neurones dans le cerveau. Cette maladie touche aujourd’hui près de 6,3 millions de personnes à travers le monde 20 . Facteurs environnementaux, prédisposition génétique… Il est encore difficile aujourd’hui pour la science de mettre un nom sur les causes précises qui entraînent cette maladie. Quoi qu’il en soit, le CBD a d’ores et déjà fait ses preuves en matière de prévention de la maladie de Parkinson. L’équipe de chercheurs brésiliens dirigée par le professeur Santos a été l’une des premières à mettre en avant ces effets du CBD. Dans leur étude de 2015 21 , ils ont étudié les effets du CBD dans la protection des nerfs et du système nerveux. La conclusion de leurs travaux met en évidence que plusieurs mécanismes d’action du CBD dans l’organisme permettraient de repousser le développement de la PMP, une neurotoxine liée à l’apparition de la maladie de Parkinson. Comme pour la dépression, ces effets du CBD sont encore en cours d’identification mais les premiers résultats sont plus qu’encourageants. Pour prendre du CBD, faut-il forcément fumer du cannabis ? C’est un lieu commun entretenu par les adversaires du cannabis. Pour profiter des bienfaits et des propriétés du CBD, il n’est absolument pas obligatoire de fumer du cannabis ! Bien au contraire : fumer du cannabis est peut-être la méthode de prise la moins conseillée. Le fait de fumer, du cannabis ou n’importe quelle autre 21 Santos N.A., Martins N.M., Sisti F.M., Fernandes L.S., Ferreira R.S., Queiroz R.H., Santos A.C., « The neuroprotection of cannabidiol against MPP⁺-induced toxicity in PC12 cells involves trkA receptors, upregulation of axonal and synaptic proteins, neuritogenesis, and might be relevant to Parkinson's disease. », Toxicol. In Vitro, décembre 2015 20 D’après le site Internet Parkinson.ch : https://www.parkinson.ch/index.php?id=181&L=2 _________________________________________________________________________ 9 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ plante, entraîne des produits de combustion nocifs pour la santé qui peuvent ensuite entraîner des maladies graves. Il existe aussi d’autres façons de profiter du CBD, sans effet secondaire à redouter. Par voie sublinguale, sous forme vaporisée, par voie externe… La prise de CBD peut se réaliser de différentes manières. Cependant, les bienfaits à attendre ne sont pas toujours les mêmes, et tous les types de prise ne se valent pas. L’huile de CBD L’utilisation que nous recommandons, pour des raisons légales et d’efficacité en matière de santé, est l’huile de CBD. C’est cette forme qui permet de contrôler au mieux les niveaux de concentration et la posologie. Les huiles ont des concentrations de 5%, 10%, 20% ou 30% de cannabidiol. La posologie varie en fonction des troubles ou pathologie de chacun. Il vous faudra sans doute tester plusieurs concentrations avant de trouver celle qui vous convient le mieux. Cependant, mieux vaut démarrer avec de faibles doses et augmenter progressivement en fonction des besoins. 0,5 mg de CBD / jour / kg de poids constitue le dosage de base. _________________________________________________________________________ 10 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ - Par voie sublinguale : c’est la forme la plus courante, la plus accessible et la plus efficace du CBD : l’huile. L’huile de CBD, en seulement quelques gouttes appliquées directement sous la langue, permet d’avoir des effets rapides 22 . Comme l’espace sous la langue est très richement vascularisé (grande présence de vaisseaux sanguins), l’absorption est bien plus rapide, d’où l’efficacité de ce type de prise. Dans une étude de 2018 menée sur un échantillon de près de 2 500 personnes 23 , des chercheurs ont relevé que la prise de CBD par voie sublinguale et à but thérapeutique était le type de prise le plus courant, du fait de l’efficacité et de l’absence d’effets secondaires. - Par voie orale : voie orale et voie sublinguale, c’est la même chose ? Pas du tout ! La prise par voie sublinguale consiste à verser quelques gouttes d’un produit directement sous la langue. À l’inverse, la prise par voie orale consiste à boire un liquide de façon classique. Les effets ne sont pas les mêmes. C’est pour cette raison, entre autres, que la prise orale d’huile de CBD n’est pas forcément recommandée. On estime que près de 80 % du CBD pris de cette manière sera métabolisé directement par le foie et deviendra, de fait, inutilisable 24 . À respirer sous forme de vapeur C’est l’une des pratiques les plus récentes au sujet du CBD : la diffusion atmosphérique. Avec cette technique déjà utilisée du côté de certaines huiles essentielles par exemple, le consommateur s’évite les effets négatifs de la combustion 25 , les risques encore mal connus de la 25 Vincent Varlet, Nicolas Concha-Lozano, Aurélie Berthet, Grégory Plateel, et al., « Drug vaping applied to cannabis: Is “Cannavaping” a therapeutic alternative to marijuana? », Scientific Reports, 26 mai 2016 24 Stupéfiant ! Le chanvre va-t-il sauver le monde ? de Franck Gigon, Les Éditions de l’Opportun, mars 2019 23 Jamie Corroon, Joy A. Phillips, « A Cross-Sectional Study of Cannabidiol Users. », Cannabis Cannabinoid Res., 2018 22 https://cebedia.co/blog/guide/cbd/methodes-consommation-cbd/cbd-fume-inhale/mode-administration -cbd-rapide/ _________________________________________________________________________ 11 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ cigarette électronique ou le manque d’efficacité d’une prise orale. Cette méthode permet de profiter des propriétés du CBD sans effets négatifs relatifs à la prise (propylène glycol de la cigarette électronique, produits de la combustion de la cigarette, etc.). De plus, une étude de juin 2019 26 menée sur des rats a montré que les effets de la vaporisation de CBD étaient similaires en termes d’efficacité à ceux d’autres types de prise. À fumer C’est le type de prise de CBD qui est le moins conseillé. Bien qu’il existe des variétés de chanvre riches en CBD et qui ne contiennent pas de THC comme le veut la loi, le fait de fumer du chanvre entraîne des produits de combustion nocifs et dangereux pour la santé sur le long terme. À vapoter Bien que plusieurs études plus ou moins sérieuses ont présenté la cigarette électronique sous un bon jour en rassurant les consommateurs, vapoter du CBD n’est pas conseillé non plus. Comme nous l’avons vu avec l’actualité récente du côté des États-Unis 27 , ces derniers mois, la cigarette électronique inquiète plus qu’elle ne rassure. De plus, il faut savoir que pour être injecté dans une cigarette électronique, le CBD sous forme liquide doit être accompagné de glycérine et de propylène glycol. 28 Alors que la glycérine est généralement d’origine végétale, c’est surtout le propylène glycol qui inquiète et a prouvé sa nocivité sur les souris dans une étude d’octobre 28 https://www.la-hiboutique-du-cbd.fr/e-liquides-cbd-vapote-et-detente/ 27 https://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/usa-le-massachusetts-interdit-toutes-les-cigarettes-elect roniques_137578 26 Mehrak Javadi-Paydar, Kevin M. Creehan, Tony M. Kerr, Michael A. Taffe, « Vapor inhalation of cannabidiol (CBD) in rats. », Pharmacology Biochemistry and Behavior, juin 2019 _________________________________________________________________________ 12 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ 2017 29 . Le propylène glycol affecterait directement le système pulmonaire et le fonctionnement de nos rythmes circadiens. De toute évidence, la prise de CBD à l’aide du vapotage n’est pas conseillée en l’état de la recherche actuelle et au vu des dangers d’ores et déjà énoncés dans plusieurs études. À boire en infusion C’est l’une des formes les plus classiques, qui ne viendrait pas nécessairement à l’esprit, mais qui peut bel et bien s’avérer efficace ! Le chanvre en infusion, au-delà de son goût délicat, permet d’apporter une quantité intéressante de cannabinoïdes, dont le CBD. Bientôt, de nouvelles applications du CBD encore plus efficaces ? C’est une étude qui date de 2015 30 et qui a ouvert la voie à de nouvelles applications du CBD, des applications peut-être encore plus efficaces. Cette étude, menée sur des rats, visait à administrer un gel conçu à partir de CBD et ce dans le but de réduire l’inflammation des articulations, la douleur et le nombre de messages inflammatoires dont la cytokine TNF-Alpha dont le rôle est bien connu dans l’apparition de ce type de symptômes. Les résultats de l’étude sont sans appel : l’application sur la peau d’un gel à base de CBD aiderait à réduire les douleurs articulaires, notamment celles liées à l’arthrose. Bien évidemment, toute prise de CBD par rapport à des pathologies spécifiques doit se faire sous l’œil attentif de votre médecin traitant. Ne tentez 30 Hammell D.C., Zhang L.P., Ma F., Abshire S.M., McIlwrath S.L., Stinchcomb A.L., Westlund K.N., « Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain-related behaviours in a rat model of arthritis. », Eur. J. Pain, octobre 2015 29 Ariane Lechasseur, Éric Jubinville, Joanie Routhier, Jean‐Christophe Bérubé, et al., « Exposure to electronic cigarette vapors affects pulmonary and systemic expression of circadian molecular clock genes. », Physiol. Rep., octobre 2017 _________________________________________________________________________ 13 CBD : les bienfaits d’une plante méprisée à tort _________________________________________________________________________ pas de vous automédiquer. Demandez conseil à votre pharmacien ou tout autre professionnel de santé autour de vous. ____________________________________________________________
0
0
4
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra couronne Des parties du corps : Cerveau et systèmes nerveux, osseux, musculaire et épidermique Un sens : Sens de l’empathie Une glande : Pituitaire Des hormones : Pinéale (épiphyse) Une nature propre : Spiritualité La position des mains : durant la méditation. Laissez les annulaires se diriger vers le haut, les bouts se touchant. Croisez le reste de vos doigts, avec le pouce gauche sous le droit. Une couleur : Violet Des pierres L’améthyste Des huiles essentielles : Encens ou oliban, bois de rose, néroli, hypérie Un élément : Lumière intérieure, la conscience Un mantra : Soham Une note de musique : Si Une planète : Saturne Animal : Boeuf, taureau Un métal : Or Verbe : Savoir Yoga : Inana
0
0
4
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra du troisième oeil Des parties du corps : Front, yeux, oreilles, nez et cerveau Un sens: L’intuition (le 6ème sens) Une glande : Glande pituitaire Une hormone : Hypophyse La position des mains durant la méditation : Les majeurs sont tendus et se touchent au-dessus, pointant vers l’avant. Les autres doigts sont pliés et se touchent par les deux phalanges supérieures. Les pouces se dirigent vers vous et se touchent. Une couleur : Indigo Des pierres : Lapis-lazuli Des huiles essentielles : Bois de sandale, menthe, jasmin, citronnelle, lime, violette, basilic, anis, encens, laurier Un élément : La lumière Un mantra : Om (premier souffle de la création) Une note de musique : La Une planète : Neptune Animal : La chouette, le papillon Un métal : Platine Verbe : Voir Yoga : Yantra
0
0
5
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra gorge Des parties du corps : Cou, gorge, bouche, cordes vocales, dents, gencives, palais, joues, oreilles, bras et mains, thyroïde, parathyroïde, trachée, oesophage, vertèbres cervicales, mâchoires Un sens : L’audition Une glande : Thyroïde et parathyroïde Une nature propre : Le vide La position des mains durant la méditation : Croisez vos doigts à l’intérieur de vos mains, sauf les pouces. Mettez les pouces en contact au-dessus, et relevez-les légèrement. Une couleur : Bleu Des pierres : L’aigue-marine, l’amazonite Des huiles essentielles : Lemon-grass, Niaouli, Myrte Un élément : Le son Un mantra : Ham Une note de musique : Sol Une planète : Mercure Animal : Éléphant Un métal : Mercure Verbe : Communiquer Yoga : Mantra
0
0
2
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra du coeur Des parties du corps : Région du thorax, haut du dos, le coeur, poumons, peau, bras, mains Un sens : Le toucher Une glande : Thymus Des hormones : Thymosine Une nature propre : La mobilité La position des mains durant la méditation : Jambes croisées, le bout du pouce et de votre index en contact, mettez votre main gauche sur votre genou gauche et votre main droite devant la côte la plus basse (c’est-àdire un peu au-dessus du plexus solaire). Une couleur : Vert Des pierres : Jade, Calcite verte, Aventurine verte Des huiles essentielles : Rose, jasmin, cardamome, géranium, mélisse, mimosa Un élément : L’air Un mantra : Yam Une note de musique : Fa Une planète : Vénus Animal : L’antilope, la colombe Un métal : Le cuivre Verbe : Aimer Yoga : Bhakti Yoga
0
0
1
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra du plexus solaire Des parties du corps : Muscles, articulations, estomac, rate, foie, intestin grêle, vésicule biliaire, lombaires, reins, peau, yeux et système nerveux Un sens : La vue Une glande : Pancréas La position des mains durant la méditation : Mettez vos mains devant votre estomac, légèrement au-dessous de votre plexus solaire. Laissez les doigts se joindre aux dessus, se dirigeant droit devant soi. Croisez les pouces. Il est important de tendre les doigts. Une couleur : Jaune Des pierres : Pierres de couleur jaune (ex : ambre, tourmaline jaune, citrine jaune et oeil de tigre) Des huiles essentielles : Estragon, fenouil, menthe citronnée Un élément : Le feu Un mantra : Ram Une note de musique : Mi Une planète : Mars/Soleil Animal : Le bélier/le lion Un métal : Le fer Verbe : Je veux Yoga : Karma Yoga
0
0
5
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au Chakra sacré Des parties du corps : Bas ventre, organes sexuels, gros intestin, coccyx, lombaires, bassin, appendice, vésicule, hanches, prostate, les organes de reproduction et de l’élimination. Un sens : Goût Une glande : Les gonades (ovaires et testicules) Une nature propre : La fluidité Une zone du pied : Creux de la plante du pied après le talon, côté intérieur La position des mains durant la méditation : Paumes vers le haut, l’une sur l’autre. Main gauche dessous, sa paume touchant le dos des doigts de la main droite. Mettez doucement en contact les bouts des pouces. Une couleur : Orange Des pierres : Calcite orange, Pierre de lune, Cornaline, Citrine Des huiles essentielles : Ylang-ylang, santal, myrrhe, orange amère, poivre, vanille, orange. Un élément : L’eau Un mantra : Vam Une note de musique : Ré Une planète : La lune Animal : Poisson Verbe : Je ressens Yoga : Yoga Tantrique
0
0
5
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Les éléments associés au chakra racine Des parties du corps : Anus, rectum, vessie, reins, colonne vertébrale, nez, système immunitaire et lymphatique, os, dents, pieds, jambes, gros intestin, cheveux Un sens : L’odorat Une glande : Surrénales Des hormones : Adrénaline et noradrénaline Une nature propre : La dureté Une zone de la main : Base de la paume Une zone du pieds : Sous le talon, vers l’intérieur La position des mains durant la méditation : Mettez en contact les bouts de votre pouce et de votre index. Une couleur : Rouge Des pierres : La jaspe rouge Des huiles essentielles : OEillet, romarin, gingembre, cyprès, cèdre, patchouli, vétiver. Un élément : La terre Un mantra : Lam Une note de musique : Do Une planète : Saturne Animal : Éléphant Un métal : Plomb Verbe : J’ai Yoga : Hata Yog
0
0
7
contactelemiah
19 mai 2021
Les 7 principaux Chakras content media
0
0
2
contactelemiah
19 mai 2021
In CHAKRAS
Vous avez probablement déjà entendu parler des chakras, mais vous ne connaissez peut-être pas en quoi cela consiste ? Le mot Chakra vient du Sanskrit, qui se traduit par « Roue » ou « Disque ». Les 7 principaux chakras dans le corps sont des centres d’énergie différents les uns des autres. Le premier se situe à la base de votre colonne vertébrale et le dernier au sommet de votre tête. Ils régulent toutes les parties de votre système corporel, influençant tout, du traitement émotionnel à la résistance aux maladies. Pour visualiser un chakra dans le corps, il suffit de vous imaginer une roue tournoyante d’énergie où la matière et la conscience se rencontrent. Cette énergie qui guérit, appelée Prana, est invisible. C’est une force vitale qui nous maintient vivant, en bonne santé, mentale et physique. Le système des chakras est né en Inde entre 1500 et 500 av. J.-C. dans le plus ancien texte appelé les Védas. Selon le livre de Judith Anodea (The Wheels of life en Anglais), la connaissance du système des chakras a été transmise par le biais d’une tradition orale par le peuple indo-européen. Le système des chakras était traditionnellement une philosophie orientale jusqu’à ce que des auteurs modernes, comme Anodea Judith, ont remis en lumière et ont écrit sur les chakras, développant les textes anciens et rendant la connaissance plus accessible. Les techniques de méditation des 7 chakras se concentrent sur l’ouverture, le nettoyage et le rééquilibrage des chakras et les maintient en alignement. S’ils sont bloqués ou déséquilibrés, cela peut avoir un impact négatif sur votre santé physique et psychologique. Afin que vous compreniez comment fonctionne ce système, imaginez votre baignoire. Si lorsque vous vous baignez chaque jour, vous ne nettoyez jamais le fond de votre baignoire, les cheveux et les saletés vont s’incruster et se coincer dans le tuyau. L’eau ne va plus pouvoir circuler correctement et va stagner dans le fond de la baignoire développant des moisissures, des bactéries et des microbes. C’est exactement le même principe pour le fonctionnement des chakras et notre corps énergétique.
0
0
2
contactelemiah
19 mai 2021
In Exprimez vous
Dans la vie de tous les jours, à cause des pollutions électromagnétiques, des chocs émotionnels ou physiques, nous avons maintes occasions de déséquilibrer nos polarités (Yin et Yang / gauche, droite...) Pour palier à ces déséquilibres, les pierres de polarités. Elles vont par paires, l'une étant positive et l'autre négative. Et il y en a 3 sortes, les Moquis, les Bojis ou les Pinas. Ces séances sont utiles pour supprimer les blocages du mental. Elles aident à éliminer les émotions bloquées, les souvenirs douloureux, les schémas négatifs de comportements et de pensées qui sont à transformer. Elles dissolvent les blocages physiques, stimulent la circulation de l'énergie dans les méridiens et dans tous le corps. Elles soulagent la douleur et favorisent la régénération des tissus. Elles seront aussi utiles en cas de traumatisme, de choc physique ou mental, ou encore lorsque l'on se sent fatigué et que notre énergie physique est basse.
0
0
0
contactelemiah
11 janv. 2021
0
0
1
contactelemiah
11 janv. 2021
In Exprimez vous
0
0
3

contactelemiah

Administrateur
Plus d'actions